Le Nudge appliqué aux vélos

 

La théorie du Nudge, imaginée par l’économiste Richard Thaler, montre que l’Homme fait parfois des choix sous l’effet d’une incitation psychologique. Le nudging, signifiant « pousser du coude », consiste à influencer les décisions d’un individu sans rien imposer. Ce courant de pensée est fondé sur des expériences en laboratoire et sur le terrain. Après observation des comportements humains, le psychologue économiste Daniel Kahnenan a mis en exergue le fait que nous utilisons notre cerveau limbique pour prendre une décision. Cette partie du cerveau gère ce que le psychologue appelle le « système 1 », dans son livre « Système 1, système 2, les deux vitesses de pensée ».

Le système 1 est rapide et fainéant. Il saute aux conclusions sans passer par l’étape de réflexion approfondie. Le système 2 quant à lui peut raisonner, résister aux suggestions du système 1. En gros il valide les scénarios d’explication que le système 1 lui envoi.

 

« Il est plus facile de glisser vers la certitude que de rester camper sur le doute »

 

Dans le cas de l’exemple qui va suivre, il est plus facile de rouler vers la certitude. La méthode du nudging est en effet souvent utilisée dans l’urbanisme ou l’architecture et peut faciliter la vie de nombreux usagers : des cyclistes par exemple. Le cabinet de conseils et de recherches Shift, basé à Nimègue, aux Pays Bas, est spécialisé dans le comportement humain. Le cabinet utilise souvent la technique du nudging pour influer les décisions de groupes d’utilisateurs. 

 

 

L’efficacité dans la simplicité

Comme dit plus haut cette technique peut être utilisée dans le monde du vélo et faciliter la vie des cyclistes. Dans la ville de Nimègue le rond-point Keizer Karelplein est quotidiennement fréquenté par des utilisateurs de la petite reine. A l’une des entrées de ce rond-point les cyclistes sont plus nombreux à tourner à gauche qu’à continuer tout droit ou tourner à droite. Conséquence : les vélos s’accumulent et créent des bouchons, empêchant les cyclistes tournant à droite de continuer leur course.

Une solution simple peut permettre de résoudre un problème. La solution du cabinet SHIFT : le scotch blanc. 

Je vous laisse donc découvrir si cette technique ingénieuse fonctionne…

 

 

A lire aussi : Faire du vélo l’hiver ne devrait pas être un calvaire : Moonride vous donne quelques conseils !

Dernière mise à jour le 3 janvier 2018

Laisser un commentaire


Les cookies assurent le bon fonctionnement du site. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies J'accepte