Des ostéopathes à vélo

 

 

Les vélos sont utilisés depuis plus d’un siècle par les professionnels pour transporter leurs outils  de travail, vendre sur les marchés, livrer des marchandises. Aujourd’hui les 2 ou 3 roues libèrent le professionnel des ennuis et des tracas de la circulation automobile.De plus en plus d’usagers troc les transports ou la voiture contre le vélo. En plus d’être économique et écologique, l’utilisation de la bicyclette au quotidien est bon pour la santé. Même si la culture du vélo n’est pas encore bien ancrée dans notre société, on constate une évolution significative.

 

Un nouveau mode de consultations à domicile

 

A Toulouse, deux jeunes ostéopathes ont trouvé une solution adaptée à leur métier : les consultations à domicile mais à deux roues !
Se déplacer à bicyclette plutôt qu’en voiture s’avère être beaucoup plus pratique pour Tyrone Husseini et Alexandre Bézy, les fondateurs de Cycl’ostéo. Ces deux jeunes diplômés d’école d’ostéopathe de Toulouse ont lancé le projet il y a quelques mois et c’est maintenant une affaire qui roule.

L’objectif initiale était de mêler entrepreneuriat et ostéopathie. Il est apparu tout naturel que le vélo était une solution évidente. En plus de sensibiliser au développement durable, les consultations à vélo sont beaucoup plus pratiques qu’en voiture. Consulter à domicile inclut le chargement de la table de massage dans le coffre, les éventuels embouteillages, la recherche de stationnement, le paiement et tutti quanti. La liste est longue et on a vite fait d’être dégoutté des voitures. A vélo, tout est beaucoup plus simple : pas de frais, plus pratique, plus rapide. Il permet également une réactivité que la voiture n’assure pas (en cas d’urgence notamment).

Tyrone et Alexandre expliquent :

 

« On essaie de garder un créneau basé sur les urgences ostéopathiques. Ça n’arrive pas souvent mais si quelqu’un se bloque brutalement, on peut faire face »

 

L’offre de consultation à domicile proposée par Cycl’ostéo est la même qu’en cabinet, le coût du déplacement réduit n’influe pas sur le prix.

 

Après Toulouse, Cycl’ostéo séduit les bordelais, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus (à retrouver sur la chaîne de Tyrone Husseini) mais aussi Paris et Lyon.

 

 

A lire aussi : Le vélo et les femmes, tout une histoire

 

 

Sources : https://bit.ly/2HBLRa9

 

Dernière mise à jour le 20 avril 2018

Laisser un commentaire


Les cookies assurent le bon fonctionnement du site. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies J'accepte