Les 6 conseils MoonRide pour une balade à vélo au top !

Si pour vous aussi les bonnes balades font les meilleurs souvenirs alors cet article est fait pour vous !

Pédaler de jour comme de nuit, occasionnellement, ou bien tous les jours, le vélo est un excellent moyen pour ressentir l’âme d’un écolo aventurier.

3.2.1 Checklist en place !

1. Un bon vélo pour un trajet sans bobo

Eh oui, il est toujours important de rappeler que la vérification du vélo avant de prendre la route est p.r.i.m.o.r.d.i.a.l.e !

Il y a donc des éléments essentiels du vélo à vérifier :

  • L’état des câbles de frein ainsi que l’usure des patins de freins, ceux-ci ne devant pas toucher la jante
  • L’état des câbles de transmission et dérailleur avant et arrière. Si le tout manque de fluidité, huiler est la solution !
  • Des vis de potence et cocottes de frein bien serrées
  • Passez par la vérification du boîtier du pédalier
  • La chaine et les plateaux, si encrassés, lubrifiez !
  • Des pneus sans coupures, ni traces, bien gonflés et donc moins sensibles aux risques de crevaison.
  • Des roues bien attachées à la fourche et au triangle arrière. (Faites tourner les roues à la main et vérifiez qu’elles ne sont pas voilées).
  • Une hauteur de selle et de guidon bien réglée
  • Un casque à votre taille
  • Et enfin des éclairages opérationnels

A noter que changer une chambre à air suite à une crevaison, nettoyer et lubrifier la chaine sont les deux actions essentielles à maîtriser avant de s’aventurer sur les pistes. ( Au boulot !)

A la fin de votre trajet, faîtes attention aux différences de températures qui peuvent fragiliser votre vélo. Ne pas jouer avec les températures extérieures et intérieures qui ne sont pas les mêmes. Un vélo mis à froid en action, et rentré au chaud peut vite se dégrader. De même pour un vélo trop exposé au soleil, où dans ce cas les rayons agiront directement sur les pneus. (Aïe !)

2. Anticiper avec la météo

  • Une bonne balade rime souvent avec beau temps !

A l’approche du printemps, le temps peut nous échapper et nous surprendre. Il est donc nécessaire de checker la météo pour anticiper et ne jamais regretter. Pensez donc à installer une application météo directement sur votre smartphone!

  • Connaitre la météo : Essentiel pour s’habiller correctement

Bien-sûr on ne s’habille pas de la même façon que l’on soit cycliste sportif ou cycliste urbain mais il y a tout de même des codes à respecter suivant la longueur du trajet.

Au-delà de 20 minutes d’effort vous allez avoir tendance à transpirer, pour cela évitez votre tenue du jour, rangez celle-ci dans votre sacoche de vélo et préférez une veste respirante ou t-shirt en mérinos.  Des vêtements adaptés, légers et respirants vous permettront de vous sentir bien.

3. Préparer son itinéraire

L’heure est à la balade, le vélo n’est donc pas une compétition.

Tout se jouera sur une allure régulière et modérée pour un pédalage sans essoufflement. Intéressez-vous aux pistes cyclables de votre région. Vous pouvez par ailleurs en retrouver sur le site répertoire de France velo tourisme.

4. Profiter en groupe, parce que les bonnes balades c’est aussi profiter avec ses proches…

  • Avant toute rando, rappelez les règles de sécurité à chacun. Le code de la route s’applique également au vélo.
  • Une fois lancés, pensez à bien pédaler les uns derrière les autres (oui oui, l’heure est à la rigolade mais sur les grands axes, attention!).
  • D’ailleurs, préférez les voies vertes (réservées aux piétons et cyclistes), voies véloroutes (petites routes à faible circulation) et le long des canaux aux grands axes.
  • Respectez l’allure des autres (on a pas tous des grandes jambes) et pensez à vous arrêtez de temps en temps pour bien vous hydrater.

5. La randonnée sur plusieurs jours

  • Préférez un vélo tout chemin bien équipé
  • Intéressez-vous aux associations, aux échanges culturels : Pensez par exemple à la plateforme Warm Shower (un système d’échange gratuit d’hébergement entre cyclo-randonneurs à travers le monde) et ainsi préparez votre logement à l’avance (les périodes estivales étant les plus prisées)
  • Emportez un mini-guide d’itinéraire avec vous.
  • Préparez vos sorties touristiques, rendez vous aux différentes offices de tourisme de France pour tout savoir (sur les découvertes de régions, musées, fêtes,…) et préparez également un plan B en cas d’intempéries, péripéties.
  • Voyagez léger, ne prenez que les affaires réellement nécessaires.
  • Préférez les trajets adaptés à votre niveau, à votre rythme, partez tôt pour profiter au maximum et augmentez votre allure au fil des jours.

6. C’est dans la poche !

Ne pas oublier d’emporter avec vous :

  • Du matériel de réparation : chambre à air, mini-pompe vélo, multi-outils
  • Un kit de secours
  • Un antivol pour les arrêts
  • Une paire de lunettes de soleil
  • Une bouteille d’eau
  • L’appareil photo ou smartphone pour immortaliser les moments

Bonne balade !

Dernière mise à jour le 17 février 2017

Laisser un commentaire


Les cookies assurent le bon fonctionnement du site. En utilisant ce dernier, vous acceptez l'utilisation des cookies J'accepte